Comment traiter les troubles du sommeil ?

trouble du sommeil

PSY EN LIGNE

Profitez de 10 minutes offertes sur votre première consultation en ligne.

La santé de l’Homme est conditionnée à de bonnes nuits de sommeil. Ce processus indispensable à l’organisme lui permet de se régénérer. Cependant, toute personne peut être sujette à un moment où un autre de sa vie à un trouble du sommeil. Il s’agit d’un manque de sommeil, qui n’est pas sans répercussions sur le quotidien. Quelle compréhension avoir du trouble du sommeil ? Comment le traiter ?

Comprendre les insomnies

L’insomnie se caractérise par une difficulté à dormir. Un individu qui passe des nuits agitées voit sa vie quotidienne affectée. Cela peut avoir une multitude de conséquences telles que la somnolence, l’irritabilité, et une baisse de concentration. Très souvent, les troubles du sommeil sont liés à des problèmes d’ordre personnel. C’est la raison pour laquelle, les insomnies s’observent généralement chez les adultes. Elles sont regroupées en deux catégories :

L’insomnie transitoire

Il s’agit d’une modification du sommeil sur une courte durée. Elle excède rarement trois semaines. Ces nuits agitées sans sommeil sont causées par :

  • L’ingestion de substances excitantes ;
  • Les problèmes personnels ;
  • La variation d’environnement ;
  • Une mauvaise hygiène du sommeil.

L’insomnie chronique

Ce changement du rythme de sommeil s’étend sur plus de trois semaines. Le médecin peut alors diagnostiquer différentes causes :

  • L’insomnie psychologique : qui se manifeste après un grand stress. Une fois que la personne est effrayée par l’idée de ne pas dormir ou mal dormir, elle passe au stade chronique.
  • L’insomnie psychiatrique : elle s’observe chez les personnes atteintes de troubles psychiques.
  • L’insomnie relative aux médicaments : concerne les personnes qui ingèrent des amphétamines, des antidépresseurs, etc.
  • L’insomnie liée aux problèmes de santé : tels que les apnées hypopnées qui font que l’individu arrête de respirer pendant plus d’une dizaine de secondes. Cet état provoque des réveils fréquents. Il en est de même pour les affections médicales de natures diverses.

Origine des troubles du sommeil

Selon les personnes, les causes des insomnies peuvent être très variables. Il est fréquent que certaines développent ce trouble du sommeil suite à un voyage à l’étranger. Le fondement est relatif au décalage horaire. Des problèmes psychologiques tels que la dépression et l’anxiété peuvent aussi en être à l’origine. Les pathologies ne sont pas en reste des nuits agitées. Ce sont entre autres :

  • Le reflux gastro-œsophagien ;
  • La maladie de Parkinson ;
  • L’accident vasculaire cérébral (AVC) ;
  • L’hypertrophie de la prostate ;
  • La maladie d’Alzheimer.

Voici d’autres raisons qui peuvent être à l’origine des troubles de sommeil :

  • La consommation de nicotine, de caféine et d’alcool avant de dormir ;
  • Des heures de sommeil irrégulières ;
  • Les variations d’environnement ;
  • Le stress relatif au travail, à la vie familiale, ou à l’état maladif d’un proche.

Prévenir les troubles du sommeil

La prévention est le meilleur moyen de ne pas être victime de nuits agitées. La consommation d’excitants tels que le café, la vitamine C et autres est interdit. De même, mangez très lentement et ne buvez pas d’alcool avant d’aller au lit. Quant aux sportifs, ils doivent arrêter l’entrainement au-delà de 19 heures. L’idéal serait d’y mettre fin 2-3 heures avant le moment de dormir. Dès que vous commencez à ressentir les premiers effets de la fatigue, il est conseillé de dormir.

De plus, quelques activités favorisent une meilleure qualité de sommeil. La solution est donc d’écouter de la musique, ou lire avant de se coucher. Une attention particulière doit également être accordée à l’aération de la chambre. L’idéal est que sa température se situe entre 18 à 20 °C, afin que la qualité du sommeil soit optimale.

Traitement du trouble du sommeil

En cas d’apparition de symptôme du trouble de sommeil, le traitement est la solution à envisager. Voici les différentes options possibles :

Les médicaments traditionnels

Le médecin pourra prescrire des médicaments tels que :

  • Des benzodiazépines ;
  • Des analogues de benzodiazépines ;
  • Des antihistaminiques ;
  • Des anxiolytiques sédatifs.

L’homéopathie

Pour traiter des insomnies passagères, l’homéopathie montre une certaine efficacité. Bien entendu, ce n’est qu’après une consultation que le médecin pourra envisager cette voie. Les solutions les plus recommandées sont le Passiflora 9 CH ou Passiflora composé. La posologie est très stricte, et seul un médecin pourra vous donner plus de détails à ce sujet. Quant au pharmacien, il peut conseiller d’autres variantes incluant des souches homéopathiques.

L’aromathérapie

Les huiles essentielles dans leur majorité ne doivent être utilisées que par les adultes. Elles sont déconseillées pour les femmes enceintes et allaitantes. Voici quelques exemples de ces huiles pour traiter les insomnies :

  • Huile essentielle de Lavande ;
  • Huile essentielle de Bois de Rose ;
  • Huile essentielle de Mandarine.

Les Fleurs de Bach sont également utilisées dans un certain nombre de remèdes. Le but est de retrouver une qualité optimale de sommeil.

 La phytothérapie

Ce traitement est axé sur la prise des plantes sédatives pour dormir. Pour des mesures de sécurité, la phytothérapie est déconseillée pour les femmes enceintes et allaitantes. Voici quelques-unes des plantes sédatives utilisées :

  • La Passiflore ;
  • La Ballote ;
  • La Valériane.

Les troubles du sommeil peuvent être prévenus, ou soignés selon le cas. Un médecin pourra vous indiquer la conduite à suivre. Vous pouvez également obtenir davatange de renseignements auprès du Cenas, la médecine du sommeil.

PSY EN LIGNE

Profitez de 10 minutes offertes sur votre première consultation en ligne.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur la psychologie

PSY JOIGNABLE 7J/7